Cyclisme

Présentation

Le cyclisme se pratique, en loisir ou en compétition, sur quatre supports adaptés à la plupart des handicaps physiques et sensoriels.

Le cyclisme handisport existe en France depuis près de quarante ans en solo pour les handicapés physiques, et depuis une trentaine d'années en tandem pour les déficients visuels. A la fin des années 90, une pratique du cyclisme adaptée pour les personnes en fauteuil roulant apparaît : le handbike. Les personnes atteintes d'hémiplégie, les IMC peuvent également pratiquer l'activité en tricycle. Quelle que soit votre envie et quel que soit votre handicap, il existe donc toujours une possibilité de pratiquer le cyclisme handisport.

Organisation de l'activité

Pour une pratique en loisir, le choix de votre discipline sera guidé essentiellement par votre envie et vos sensations sur la machine.

Pour une pratique en compétition, certains critères d'éligibilité s'imposent.

Handbike

Le Handbike est destiné aux coureurs paraplégiques, tétraplégiques, ainsi qu'à certains hémiplégiques ou amputés.

Le Handbike est un engin à 3 roues à propulsion manuelle, composé d'un ensemble châssis/fauteuil/roues. Il est complété d'équipements pour la propulsion et pour le freinage.

Les distances de courses peuvent varier de 25 à 80 km selon les classes sportives.

Tricycle

Le Tricycle est destiné aux athlètes touchés par un handicap d'origine neurologique (hémiplégiques, infirmes moteurs cérébraux, personnes souffrant de certains troubles de l'équilibre), ou par une infirmité comparable. 

Le Tricycle est un engin à 3 roues, doté le plus généralement de deux roues arrières motrices et d'une roue avant directrice.

Les distances de courses peuvent varier de 20 à 40 km selon les classes sportives.

Cyclisme solo

La division Solo inclut divers types de handicaps, le critère essentiel d'éligibilité étant que le coureur soit capable d'utiliser en toute sécurité un vélo traditionnel.

Cette division comprend les amputés (membres supérieurs et/ou inférieurs) et les personnes atteintes d'un handicap physique entraînant une perte fonctionnelle des membres supérieurs et/ou inférieurs.

Le vélo peut être adapté au handicap du coureur. Ces modifications concernent principalement les commandes de freins, les changements de vitesses, le pédalier et les manivelles.

Les distances de courses peuvent varier de 35 à 100 km selon les classes sportives.

Tandem

Le tandem, piloté par un guide valide, permets aux non-voyants et mal-voyants de pratiquer le paracyclisme.
Les distances de courses tandem peuvent aller jusqu'à 120 km

Cyclisme sourd

La catégorie sourd regroupe les coureurs sourds et malentendants.
Les coureurs sourds sont généralement regroupés avec les coureurs Solo.
Les distances de course peuvent varier de 60 à 100km.

Epreuves et règlementation

La réglementation est disponible en en document à télécharger sur cette même page.

Compétitions nationales

La participation se fait sur inscription directe sans parcours de qualification préalable.

Pour participer aux circuits et championnats, il faut avoir obtenu une classification médicale par un médecin.

Tous handicap

Championnat de France sur route et contre la montre

Championnat de France sur piste

Coupe de France

Handicap auditif 

Championnat de France VTT

Matériel

  • Le cyclisme pratiqué en compétition requiert du matériel relativement coûteux : autour de 3 000 € pour un handbike, un tandem ou un tricycle.
  • Pour les vélos solos dont les utilisateurs sont amputés de membre(s) supérieur(s) ou atteint de déficience d’un membre supérieur, le couplage du freinage est exigé.
  • Une barre anti-encastrement est obligatoire pour les handbikes et les tricycles sur les épreuves en groupe.
  • Le double freinage sur les roues arrières est exigé pour les tricycles.
  • Le port du casque est obligatoire. En compétition officielle, chaque catégorie a une couleur dominante de casque déterminée par le règlement.
  • L'adaptation d'une prothèse du membre inférieur sur le pédalier est également à envisager.

Les pratiquants

Public concerné

Tous les publics Handisport peuvent pratiquer le cyclisme.

Que l'on soit déficient visuel, auditif ou moteur, il existe un matériel adapté à chaque type d'handicap

Classifications

A l'instar des catégories de poids de corps dans les sports olympiques de combat, ou encore des catégories d'âge, les cyclistes en situation de handicap sont répartis dans différentes classes qui regroupent des compétiteurs, ou compétitrices, ayant des capacités comparables à performer dans l'épreuve considérée. 

  • La division Handbike comprend 5 classes sportives, fonction du handicap, allant de H1 (classe la plus handicapée) à H5 (classe la moins handicapée)
  • La division Tandem comprend une seule classe sportive, notée B
  • La division Sourd comprend 1 seule classe sportive, notée S
  • La division Tricycle comprend 2 classes sportives, fonction du handicap : T1 (classe la plus handicapée) et T2 (classe la moins handicapée)
  • La division Solo comprend 5 classes sportives, fonction du handicap, de C1 (classe la plus handicapée) à C5 (classe la moins handicapée)

Contacts utiles

DIRECTEUR SPORTIF

Jérôme DUPRÉ
Tél. 06 14 44 46 32
cyclisme@handisport.org